samedi 8 avril 2017

"La mémoire des embruns" de Karen Viggers






Ai-je lu le même livre que Gérad Collard ?????

Cette histoire est "gentille" , mais elle est loin d'être... "sublime" !
C'est proprement écrit mais c'est aussi souvent très ennuyeux.
On n'est vraiment pas dans un livre "sublime" : il manque de souffle, d'émotion vraie, de littérature en somme. Il est  surcôté par les critiques, (surtout Gérard Collard !).


L'histoire : Mary est âgée et malade. Un jour, un homme surgit de son passé et lui remet une enveloppe contenant un secret de famille. Mary se sent déstabiliser et  décide alors de quitter le continent australien pour revenir vivre sur l'île de Bruny où elle a passé une grande partie de sa vie.






Jack son mari y était gardien de phare.
Ce retour sur son passé (et son secret) signe son adieu au monde.
Ses proches ne sont pas dupes et chacun réagit selon son caractère.



Sa fille Jan pour se donner bonne conscience voudrait la placer en maison de retraite, mais Mary fait de la résistance ! Il lui reste encore des choses à faire, des problèmes à régler sur l'île de Bruny...
Quant au fils Tom, c'est un taiseux qui n'en finit pas de ressasser ses échecs, mais qui est beaucoup plus proche de sa mère que ne l'ait la fille.

Le dernier protagoniste, c'est la nature... sauvage et hostile qui permet à Karen Viggers d'écrire de belles pages.


Un roman d'évasion au déroulement très, très lent avec une intrigue plutôt mince.











Karen Viggers est née à Melbourne.

Elle est vétérinaire et écrivain à ses heures.
Elle exerce dans divers milieux naturels, y compris l'Antarctique.

Elle vit aujourd'hui à Canberra où elle partage son temps entre son activité de vétérinaire et l'écriture.






......