vendredi 8 décembre 2017

"Maigret s'amuse" Georges Simenon





Maigret s'amuse et nous aussi !


Une enquête très originale, puisque Maigret pour des raisons de santé, doit partir en vacances et qu'il a juré de ne pas mettre les pieds au Quai des Orfèvres, laissant temporairement sa place à son second : l'inspecteur Janvier...





Il donne à la PJ son adresse aux Sables-d'Olonne, mais faute de place à l'hôtel où il comptait aller, il reste à Paris.
Il flâne donc "anonymement" (puisqu'on le croit aux Sables-d'Olonne) dans Paris avec Louise et ils déambulent dans la ville comme de vrais touristes, en se remémorant le bon vieux temps quand ils découvraient des lieux emblématiques : Place du Tertre, Montmartre, le Canal Saint Martin, les guinguettes de Joinville...





Louise prend dans ce récit une autre dimension. Elle est plus présente et elle donne un autre aspect de sa personnalité. Par petites touches successives, nous ferons mieux connaissance avec elle.

Mais voilà que les vacances de Jules sont perturbées quand il  apprend en lisant les journaux comme tout le monde  qu'un crime vient d'être commis dans un immeuble bourgeois du boulevard Haussmann. Le corps nu de la victime a été retrouvé dans un placard, au cabinet d'un certain docteur Jave.





Et c'est en tant que lecteur, que l'inspecteur va suivre l'enquête !
Il va découvrir tous les sentiments que le public éprouve à suivre une enquête à travers la presse.
Il subira la frustration de ... ne pas connaître les détails que la PJ refuse de donner.
Il deviendra critique quand il lui semblera que l'enquête piétine, que les informations sont données au compte-goutte, etc...

Alors, il va faire ce que beaucoup de gens font dans ces cas là : il va envoyer des lettres anonymes  à Janvier pour l'orienter dans des directions à suivre et des questions à poser à certains personnages impliqués dans l’affaire et il donnera des coups de fil anonymes à la presse !!!






Si Jules s'amuse comme un petit fou derrière son verre de bière, il en va de même pour ses lecteurs.
Simenon a toujours cette extraordinaire capacité à camper des personnages plus vrais que nature et à décrire la moindre tonalité d'ambiance.


Un Simenon très différent, mais passionnant !!!









Georges Simenon  (1903-1989) est le quatrième auteur francophone le plus traduit dans le monde !


...









samedi 2 décembre 2017

"Les rives de la terre lointaine" de Sarah Lark





Intrigue romanesque en Nouvelle Zélande au XIXème siècle


Hiver 1846.
La famine fait des ravages en Irlande...

Kathleen 17 ans et Michael 19 ans sont amoureux et ne rêvent que d’une chose :  fuir la misère, quitter leur île natale pour rejoindre l'Amérique, commencer une nouvelle vie et y fonder leur famille, car Kathleen est enceinte...





Mais ces projets sont vite contrariés quand Michael est arrêté pour avoir volé du pain et déporté en Australie pour y purger sa peine.





Au cours de la traversée, il fait la connaissance de Lizzie, une jeune prostituée qui le soigne et l'aide à s'enfuir en Nouvelle-Zélande un pays en pleine expansion, en pleine conquête où tout est possible si on possède un esprit aventureux et où se côtoie une population aux origines sociales différentes.

De son côté, Kathleen inconsolable depuis le départ de son amant est obligé d'épouser Ian Coltrane, un vendeur de bétail qui accepte la paternité de l'enfant de Mikael.
Ils partent pour la Nouvelle-Zélande dans l'espoir d'y faire fortune.





De l'Irlande en proie à cette terrible famine jusqu'à la Nouvelle Zélande, terre d'espoir, nous suivons pas à pas les amours contrariés de Kathleen, Michael, Lizie et bien d'autres protagonistes, personnages un peu trop stéréotypés, à mon goût.

Nous peinons avec eux lors de leur difficile adaptation dans leur pays d'adoption, nous assistons à leurs luttes farouches pour leur survie, à leurs initiatives pour trouver de nouvelles ressources : plantations de vignes, élevage de moutons, traitement de la laine, confection, commerce de chevaux,
fabrication de whisky, orpaillage, etc...








Les relations tendues avec les colons et les autres migrants font partie de leur quotidien.

Ce sont les pages consacrés aux Maoris à leur culture et à leurs traditions qui m'ont vraiment intéressées. Les Maoris sont les tangata whenua, ou le peuple indigène de la Nouvelle-Zélande. Ils sont arrivés là il y a plus de 1 000 ans depuis leur terre natale polynésienne de Hawaiki, île mythique.

L'auteur Sarah Lark en connaît un rayon et ne cache pas son affection et son admiration pour cette ethnie si hospitalière et généreuse.








Avec "Les rives de la terre lointaine", je vous invite à changer d'époque, à découvrir la Nouvelle Zélande et ses paysages grandioses, même si je n'ai pas apprécié certaines longueurs et répétitions du récit et les aventures romanesques des personnages dignes d'un roman de gare... Néanmoins...

Dépaysement garanti !!!









Sarah Lark
Née en 1958 dans la Ruhr, Sarah Lark est tour à tour guide touristique et journaliste avant de se tourner vers l’écriture.
Aujourd'hui, elle vit près d’Almería, en Andalousie, où elle a créé un refuge pour chevaux.
Sa trilogie maorie (Le Pays du nuage blanc, Le Chant des esprits et Le Cri de la terre), a été publiée dans 22 pays et a séduit plus de deux millions de lecteurs dans le monde.




Sarah Lark (de son vrai nom Christiane Gohl) et son Arche de Noé à Almeria. Ses revenus littéraires servent à sauver et à entretenir des chevaux et des chiens dans le refuge qu'elle a créé.
 





dimanche 26 novembre 2017

"Dans la brume du Darjeeling" de Mikael Bergstrand







Un récit épicé et coloré !

Il fait suite à : "Les plus belles mains de Delhi"  (voir ma chronique du 14 octobre 2017)



Lors de son précédent séjour en Inde (dans "Les plus belles mains de Delhi"), Göran, notre Tintin suédois divorcé et dépressif, s'était lié d'amitié avec Yogi Sing Thakar, un homme d'affaires Indien prospère, importateur de textile à Delhi.

Une solide affection lie désormais Göran à cet homme merveilleux qui respire la joie de vivre et l'optimisme par tous les pores de la peau.

Au début du récit, nous retrouvons Göran chez lui, en Suède, en analyse chez la belle Karin pour soigner sa dépression chronique, combattre ses peurs et sa lâcheté, vaincre ses angoisses...
Celle-ci l'oblige à établir une liste d'une dizaine de buts dans la vie qui devrait  constituer son plan d'action ce qui le stresse au moins à 90 sur l'échelle de Brunell-Torstensson !!!




Il ne mettra rien en pratique.  Il n'en aura pas le temps.
Un quiproquo (une situation qu'il interprète mal) l'oblige à fuir de nouveau sa Suède natale.
Vis à vis de Karin, sa psy,  il prend comme prétexte de devoir partir en Inde de nouveau, rejoindre son ami Yogi pour assister à son mariage avec "sa merveilleuse Lakshmi d'amour".







Sur place, les déboires de son ami l'entraînent dans des aventures rocambolesques qui les mèneront jusqu'aux plantations de thé du Darjeeling dont Yogi  victime d'une escroquerie de la part d'un Anglais malhonnête a fait l'acquisition d'une parcelle.






Göran, Yogi et Lakshmi  vivront des situations caucasses, improbables, voires dangereuses, dans un monde encore soumis aux traditions millénaires dont il est impératif de respecter les coutumes et les rituels.




Avec ce deuxième tome  "Dans la brume du Darjeeling" vous pourrez encore joyeusement vous évader .
Ce récit plein d'humour, rempli de parfums envoûtants et de couleurs vous fera voyager jusqu'aux plantations du fameux thé Darjeeling en compagnie de personnages farfelus et sympathiques.



Une joyeuse lecture aux arômes de l'Inde !








Mikael Bergstrand est né en 1960 à Malmö en Suède.
Il est journaliste et écrivain.
Il a vécu et a travaillé à New Delhi plusieurs années.
Ses ouvrages, dans l'ordre :
- Les plus belles mains de Delhi (2014)
- Dans la brume de Darjeeling (2015)
- Le gourou de la Baltique (2016)







lundi 20 novembre 2017

"L'amie de Madame Maigret" de Georges Simenon






Madame Maigret participe à une enquête...


Vous avez déjà un indice sur la couverture du livre : ... une dent ... ! (recouverte en partie par le titre)

En se rendant chez son dentiste, square d'Anvers, Madame Maigret se lie d'amitié avec une jolie jeune femme italienne, accompagnée d'un jeune bambin de deux ans.  Avant d'entrer en consultation, Madame Maigret s'offre une petite pause sur un banc du square pour papoter avec cette jolie jeune femme.

Or un jour, la jolie jeune femme lui demande de garder quelques minutes son enfant et elle ne revient le reprendre que très tard le soir. Elle paraît effrayée et remercie à peine Madame Maigret.

Pendant ce temps, des dents humaines, sont retrouvées dans un calorifère, dans l'atelier d'un relieur belge établi rue de Turenne.

A qui appartiennent ces dents ???

Maigret va enquêter et Madame Maigret en fait autant de son côté !
C'est finalement elle qui va mettre son mari sur la piste, grâce à son don d'observation.


Une intrigue plaisante à lire !






 

Georges Simenon  (1903-1989) est le quatrième auteur francophone le plus traduit dans le monde !


dimanche 12 novembre 2017

"Le jour se lève et ce n'est pas le tien" de Frédéric Couderc






Fidel Castro, Raul son frère, le Che, Camilo et les autres...



L'auteur Frédérice Couderc nous entraîne dans une enquête passionnante qui se déroule à Cuba.

En fait l'histoire commence à New York lors des obsèques laïques de Dora Parker, mère de Leonard un médecin gynécologue, marié à Alice et père de deux enfants Luke et Tom.

Mais pourquoi diable, Dora Parker avec son patronyme americano a-t-elle  voulu se faire enterrer si loin de chez elle, en banlieue, au cimetière Weehawken... parmi les cubains ?





Extrait page 18 :
Dora Parker  15 avril 1934 - 27 décembre 2008
Deux dates qui s'emboîtaient comme des poupées russes, mais ne disaient rien des tours et détours d'une vie de mensonges.

Qui était réellement Dora Parker ? Une américaine ? Une Cubaine ? Une américaine vivant à Cuba ?






Pourquoi son fils Léonard était-il déclaré "né de père inconnu" ?
Qui était son père ?
Et si le passé de Dora était moins lisse qu'il n'y paraissait ???


Toutes ces interrogations vont nous faire voyager dans le temps.
Léonard décide de partir enquêter à Cuba. Il quitte New York, son job, sa femme...
Et nous voilà avec lui,  projetés dans le passé,  à LA HAVANE en 1959 au moment où des révolutionnaires projettent de destituer le dictateur BATISTA.

Au fil des pages nous rencontrons Fidel et Raul Castro, le Che et surtout le beau Camilo...






Comment ? Vous ne connaissez pas Camilo Cienfuegos ???
C'était un acteur important du soulèvement cubain, très jalousé par le pâlichon Raul Castro, et qui connut très jeune une fin dramatique. Sa mort était-elle un accident ou un assassinat ?






L'ombre de l'URSS d'une part et de la CIA d'autre part rôde sur l'intrigue en permanence et nous donne le frisson.


Totalement captivant !!!









Frédéric Couderc, né en 1965, est un auteur français.
Grand voyageur, il vit une partie de l'année au Cap.
Reporter en Afrique du Sud sous la présidence de Mandela, il se consacre désormais à la fiction et enseigne l'écriture.

Auteur également de :
-  Un été blanc et noir   (récompensé par le Prix du roman populaire


...


samedi 4 novembre 2017

"Borgen, une femme au pouvoir" de Jesper Malmose






Les coulisses du pouvoir comme si vous y étiez...

L'auteur Jesper Malmose nous raconte les coulisses du pouvoir au Danemark.
(mais je pense qu'elles sont les mêmes dans tous les pays, d'où l'intérêt du livre)
et il nous donne un portrait glaçant de ceux qui nous gouvernent.

Ce n'est pas de la grande littérature, mais l'intrigue est menée avec virtuosité.
Jesper Malmose nous dessine le tableau d'un Danemark en proie aux problèmes contemporains, et dénonce les relations qui s'exercent entre la politique et les médias.

L'histoire met en évidence les dérives des ambitions personnelles et des compromissions et souligne  un point commun nécessaire à tout ce beau monde : l'instinct du tueur ! quelque soit l'âge ou le sexe.

On voit donc dans "Borgen, une femme au pouvoir" comment le destin de Birgitte Nyborg bascule le jour où son camp en remportant 15 mandats lui permet d'obtenir des ministères dans le futur gouvernement. La voilà sur la rampe de lancement !

Et cerise sur le gâteau, un faux-pas du prétendant au poste de premier ministre, lui permet d'accéder à la fonction suprême.

Commence alors pour Birgitte Nyborg un long parcours du combattant pour gérer sa vie d'épouse, de mère, d'amie et de premier ministre. Car c'est une chose d'avoir de belles et nobles idées, mais c'en est une autre que de les mettre en application.

Une fiction intéressante sur le monde politique









Jesper Malmose est un scénariste danois.
Il est l'auteur de séries TV danoises à succès.
Il écrit également et traduit des pièces de théâtre et des comédies musicales.



dimanche 29 octobre 2017

"L'ombre chinoise" de Georges Simenon







Maigret fait un petit tour dans le Marais...

En ce temps là, ma brave dame, c'est à dire au temps de Georges Simenon, le Marais n'était pas l'apanage des "bobos" friqués.
Les immeubles étaient divisés en 3 couches, les riches à l'étage noble, les gens modestes au dessus et les très pauvres sous les toits...  Et vogue la galère ! Ah, j'oubliais, il y avait aussi l'incontournable concierge qui voyait tout et qui savait tout.

L'atmosphère du Marais, chez Simenon, ça se renifle, ça se ressent fraichement avec ses brumes hivernales et ça se devine aux lueurs maladives de ses réverbères.

Et Maigret dans tout ça, me direz-vous ?
Le voilà, dès les premières lignes, devant le cadavre d'un brave homme qui de son vivant était un homme sympa, riche et généreux (du moins avec sa petite amie...)

Le programme de l'enquête du célèbre commissaire vire à l'inflation !  Meurtre, vol, drogue, prostitution, harcèlement moral...
Sans oublier deux sœurs complètement folles, et surtout une horrible bonne femme qui se trouve être l'ex du pauvre type assassiné qu'elle poursuit de sa haine depuis qu'il est devenu riche après avoir ... divorcé d'elle !

Simenon nous livre là des portraits psychologiques saisissants de vérité et on se met à espérer de n'avoir jamais à rencontrer un jour ce genre de personnages !


A lire, sans hésitation...







Georges Simenon est né à Liège (Belgique) le 12 février 1903
et il est mort à Lausanne (Suisse) le 4 septembre 1989.

D'abord journaliste, auteur sous différents pseudonymes de romans populaires, il créa en 1931 le personnage de Jules Maigret qui le rendit universellement célèbre.

Il publia sous son nom plus de 200 romans, 155 nouvelles et 25 textes autobiographiques.



samedi 14 octobre 2017

"Les plus belles mains de Delhi" de Mikael Bergstrand






Génial !!! Une pépite d'humour...


Le héros Göran Borg est suédois.
Il a une cinquantaine d'années et il est journaliste-rédacteur pour une entreprise.
Sa vie est assez terne. Il est divorcé, père de deux enfants et il aime toujours sa femme.
Il vit à Malmö où le temps est souvent gris et pluvieux.






Un jour... Vlan ! Il est viré ! Au terme de 25 ans de bons et loyaux services...
Il est effondré.
L'un de ses amis, le beau et séduisant Erik, animateur de voyages organisés, lui conseille alors de changer d'air :

Extrait :
- Je sais exactement ce qu'il te faut, là, maintenant.
- Quoi donc ?
- T'as besoin de sortir de ton trou Göran. Je dois animer bientôt un voyage, viens avec moi.
- Non, ça ne m'intéresse pas.
- D'accord. Je vais te donner trois indices : cricket, curry et corruption. Alors ?
- En Inde ? Jamais de la vie !





Mais, il ne faut jamais dire "Jamais" et voilà  notre Göran embarqué dans un autre monde qui sent (selon ses dires) continuellement l'œuf pourri !
- Namaste en Inde ! (Bienvenue)

La foule, la puanteur, le bruit, la cuisine épicée, le taux de change de la couronne suédoise : tout lui donne le tournis.
- Namaste ? Mon cul, oui !




Extrait :
Il y avait des chiens errants qui rôdaient, maigres, le poil ras et la queue aplatie.
Il y avait aussi des vaches qui fouillaient du mufle dans les tas de détritus pour voir si un truc mangeable n'avait pas été oublié parmi les sacs plastiques crasseux.
Je n'avais jamais rien vu de tel. Tant de saleté, tant de pauvreté.
Instinctivement, je me sentis mal.

Et voilà notre pauvre Göran, grelotant, fiévreux, malade, au fond de son lit.
Il ne peut plus suivre le groupe en voyage.
Son ami Erik, toujours plein de ressources, le confie alors à Yogendra Singh Thagur l'un de ses meilleurs amis indiens, appelé familièrement Yogi.

Merveilleux Yogi ! Eternellement positif...
Cette rencontre va réellement bouleverser sa vie.

D'autant qu'il tombe amoureux d'une grande beauté nommée Preeti que lui présente son ami Yogi.





Celle-ci lui fait retrouver son sourire et sa fougue d'adolescent.
Pour l'éblouir, il va se lancer dans des aventures incroyables et même acquérir une conscience sociale et politique.

Mais je ne vous en dis pas plus...

J'ai adoré cette plongée colorée, odorante, pétillante dans l'Inde d'aujourd'hui et je vous invite à découvrir ce livre exaltant !







Mikael Bergstrand est né en 1960 à Malmö en Suède.
Il est journaliste et écrivain.
Il a vécu et travaillé à New Delhi plusieurs années.
Ses ouvrages, dans l'ordre :
- Les plus belles mains de Delhi (2014)
- Dans la brume de Darjeeling (2015)
- Le gourou de la Baltique (2016)

lundi 9 octobre 2017

"Volkswagen Blues" de Jacques Poulin






Un road-movie fantaisiste et plein de tendresse


Voilà ! J'ai pris la route avec Jack accompagné d'une jeune métisse indienne surnommée "la Grande Sauterelle" et un petit chat noir aux yeux bleus.

Le Volks est très vieux et envahi par la rouille, mais le moteur est impeccable.





Le but du voyage est de retrouver Théo, le frère de Jack.
Il ne l'a pas revu depuis une quinzaine d'années, peut-être vingt. Il ne se rappelle pas au juste.
Au début Théo envoyait des cartes postales. Il se déplaçait beaucoup.
Puis au bout de quelques années, il a cessé d'écrire.





Le voyage commence au Québec, à Gaspé et se termine à ... San Francisco !
Jack et  la "Grande Sauterelle" cherchent des indices qui puissent les mettre sur la piste de Théo.
Ils ne suivent pas l'itinéraire direct.
Ils empruntent celui des explorateurs de jadis, tel Jacques Cartier ou encore Cavelier de la Salle.
Ils en profitent pour s'intéresser aux pionniers et à l'histoire des Etats-Unis en général.






Avec eux nous suivons le Mississipi.
Le Volks peinera un peu sur les pistes de l'Oregon mais heureusement "la Grande Sauterelle" saura le réparer. Son papa était routier et il lui a appris le métier !
Le vieux combi pourra ainsi grimper jusqu'au sommet de Windlass Hill où nos voyageurs pourront se recueillir sur les tombes des migrants...




Vont-ils retrouver Théo ???
Je ne vous le dirai pas !

L'auteur Jacques Poulin raconte avec sensibilité, finesse et poésie ce road-movie
J'aime particulièrement son humanité et sa simplicité.


Je vous conseille cette belle grande balade à travers le continent Nord-Américain.
                             







Né au Québec, Jacques Poulin a vécu à Paris de nombreuses années.
Pudique et intimiste, faisant appel à une grande économie de moyens, son oeuvre, plusieurs fois récompensée par des prix littéraires, compte onze romans, dont les plus récents sont La traduction est une histoire d’amour (Leméac / Actes Sud, 2006), L’anglais n’est pas une langue magique (Leméac / Actes Sud, 2009) et L'Homme de la Saskatchewan (Leméac / Actes Sud, 2012).




 

vendredi 29 septembre 2017

"Maigret à Vichy" de Georges Simenon







Maigret fait une cure...

Incroyable n'est-ce-pas ?!
Mais à la cinquantaine passée, le commissaire gros jouisseur devant l'éternel est rattrapé par son foie. Que voulez-vous ? On ne peut pas impunément boire bière sur bière, fumer la pipe sans arrêt et se goinfrer des plats en sauce amoureusement concoctés par Madame, sans en payer le prix.

Suivant les sages conseils de son médecin, Jules part donc en cure à Vichy, accompagné de Madame.

Un peu de repos et quelques verres d'eau ferrugineuse vont lui nettoyer l'organisme.

Pour passer le temps, Maigret se promène beaucoup avec Madame et il observe les autres curistes.

Son regard est particulièrement attiré par une jolie femme solitaire, mystérieuse, hautaine, habillée souvent de couleur lilas. Elle écoute, tout comme le couple Maigret, les concerts donnés dans le kiosque à musique.

Puis un jour, il ne la voit plus.
Et pour cause ! Elle a été assassinée...

Lorsqu'on découvre la vérité, elle est tout simplement ... monstrueuse.
Cette femme était véritablement une araignée vénéneuse emprisonnant patiemment la victime dans sa toile pour s'octroyer une vie confortable.
Et nous, eh bien, nous nous sentons moralement du côté du tueur !

Un livre à savourer comme un gros bonbon !





Georges Simenon est né à Liège (Belgique) le 12 février 1903
et il est mort à Lausanne (Suisse) le 4 septembre 1989.

D'abord journaliste, auteur sous différents pseudonymes de romans populaires, il créa en 1931 le personnage de Jules Maigret qui le rendit universellement célèbre.

Il publia sous son nom plus de 200 romans, 155 nouvelles et 25 textes autobiographiques.



lundi 18 septembre 2017

"Thérapie" de David Lodge






La crise existentielle d'un "bobo" racontée avec humour...


Lawrence Passmore a presque 60 ans et il est scénariste d'un feuilleton populaire à succès intitulé : "Les gens d'à côté".
Il a une femme belle et intelligente, une voiture rapide, tape à l'œil et gaspilleuse d'énergie,  une superbe maison avec jardin, un appartement confortable près des studios où se tourne sa sitcom et une amie de cœur qu'il fréquente régulièrement.








Mais voilà qu'un jour,  Aïe ! Aïe ! Ouille ! une douleur fulgurante au genou l'oblige à consulter.




Les analyses, radios et examens ne détectent aucune anomalie.
Serait-ce psychique ?

Sally, sa femme lui cite Saint Paul (IIème épître de Paul aux Corinthiens):
"Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter..."

-Mais en quoi cela s'applique-t-il à mon genou ? réplique Lawrence, je trouve ce texte assez obscur

-Précisément, lui dit Sally. Personne ne sait en quoi consistait pour Paul l'écharde dans la chair.
C'est un mystère.
Tout comme ton genou !"






Lawrence de plus en plus déprimé, se lance alors dans une recherche frénétique d'une thérapie miracle proposée par les médecines parallèles.
Aromathérapie, yoga, acupuncture, encens, bougies, séances chez la psy, tout y passe...
Jusqu'à ce qu'il lise par hasard Kierkegaard et en tombe raide dingue !
Il faut dire que Lawrence est toujours dans l'excès...






Mais je ne vous révèlerai pas par quel miracle son état va s'améliorer.

David Lodge traite son sujet avec un humour dévastateur qui n'est pas sans me rappeler celui de Woody Allen mêlé à des réflexions brillantes et sensibles que n'auraient pas désavouer Sartre.
Je me suis franchement amusée à lire "Thérapie" que je vous recommande chaleureusement.


Un pur régal !!!








David John Lodge, né le 28 janvier 1935 à Brockley dans le sud de Londres, est un universitaire spécialiste de littérature et un écrivain britannique.

Peintre des travers et des maux de son pays, l'Angleterre, David Lodge connaît un succès retentissant pour ses ouvrages à l'humour caustique.