dimanche 14 mai 2017

"L'homme qui ne voulait plus se lever" de David Lodge







Humour et cynisme british...



Je découvre David Lodge avec ce livre
Il n'est pas très épais : à peine quelques 120 pages !

Il s'agit de 6 nouvelles écrites entre 1966 et 1992 :
- Sous un climat maussade
- Mon premier job
- L'hôtel des Paires et de l'Impair
- L'homme qui ne voulait plus se lever
- L'avare
- Pastorale

Ces nouvelles mettent en scène des gens ordinaires à qui il arrive des choses ... ordinaires ! mais raconté à la façon David Lodge qui s'attache à se moquer de ses contemporains avec ce qui fait le charme british : une pointe d'humour, une pointe de cynisme.

Certaines nouvelles sont assez drôles, d'autres un peu plus sombres. Mais sous leur air léger, elles dénoncent le mal-être des personnages.

J'ai décidé de poursuivre la rencontre avec cet écrivain en lisant "Thérapie".
Je vous raconterai...










David Lodge est un écrivain britannique né à Londres en 1935.

 Il est issu d'une famille catholique modeste, sa mère était secrétaire et son père professeur de danse.

Il a décidé de devenir écrivain à l'âge de ... 14 ans !

 Bien que très jeune durant la Seconde Guerre mondiale, il a été particulièrement marqué par ses conséquences lors d'un voyage à Heidelberg en 1951, en constatant les différences entre l'Angleterre en reconstruction et l'Allemagne en plein essor économique.


Après avoir envisagé de devenir journaliste, il poursuit des études à Londres puis à Birmingham où il a ensuite enseigné la littérature anglaise jusqu'en 1987 avant de se consacrer à l'écriture.




A noter : il a reçu en France la distinction de Chevalier de l’ordre des arts et des lettres